Un cépage unique : LA NEGRETTE.

La négrette apparaît au XIIe siècle dans le vignoble de Fronton, elle fut implantée à Fronton par les Chevaliers Hospitaliers de Saint Jean, plus connus aujourd'hui sous le nom de Chevaliers de Malte. Ce cépage qu'ils ont découvert serait originaire de Chypre, (le mavro noir en grec) va devenir au fil du temps la négrette et parfaitement s'acclimater à notre région.
Cépage principal de l'appellation Fronton, la négrette est sensible aux maladies du bois, à l'oïdium, au botrytis et à la cicadelle, elle a sans doute été abandonnée ailleurs à cause de son caractère particulièrement capricieux. Le frontonnais est donc un des très rare endroit où elle est encore cultivée.
Elle produit un vin aromatique* et structuré, qui est fruité et élégant avec des parfums de violette, de cassis, de mûre, de framboise et de réglisse avec des notes poivrées.
L'AOC fronton doit contenir au minimum 50 % de négrette, certaines cuvées "haute expression", allant jusqu'à 100 %.
A noter que la production de vin rosé augmente régulièrement.

la-negrette-raisin

Les grappes de raisin.

la-negrette-feuille

La feuille, très peu découpée.

frontonvendanges

Si vous souhaitez voir comment se passent les vendanges visitez ce site :

Voir les photos des vendanges dans le frontonnais

*A consommer avec modération.